MA MÉMOIRE ASSASSINE de KIM YOUNG HA

Saleté de maladie ! Alzheimer s’est mise à grignoter la mémoire de ce pauvre vieillard de 72 ans. Armé de son magnétophone, Kim Byeong Su tente par tous les moyens de retenir son quotidien qui fuit lentement.

.
Est-ce qu’il a bien pris ses médicaments ? A-t-il mangé ? Eun Hee, où est sa fille Eun Hee ? Depuis qu’elle a rencontré ce crétin de Pak Ju Tae, elle découche de plus en plus souvent.

.

.
Et Pak Ju Tae… Comment dire à Eun Hee que cet homme est un tueur ? Comment lui expliquer qu’il a vu la bête dans son regard ? Cette bête assoiffée de sang, il ne la connaît que trop bien car elle vit aussi en lui.

Son premier crime il l’a commis à 15 ans alors que la Corée du Sud survivait à peine à sa guerre fratricide. Depuis il ne compte plus ses victimes. À une époque où les affaires classées s’empilaient par manque de preuves, Kim Byeong Su s’est épanoui dans son art morbide en enterrant hommes, femmes et enfants.

À 44 ans, un accident le force à prendre sa retraite. Il vit alors paisiblement aux côtés de sa fille jusqu’à l’annonce de sa maladie. Malgré tout, son passé reste bien vivace. Il s’y accroche de tout son être comme pour se prouver sa propre existence.

Mais ce Pak Ju Tae… Il doit l’éliminer ! Depuis quelques temps, un tueur en série sévit dans le voisinage. C’est forcément ce monstre de Pak. Et Eun Hee qui s’est entichée de lui. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle est née avec un destin particulier ! Mais il ne la laissera pas mourir. Il arrêtera Pak avant qu’il ne fasse du mal à sa fille. Il a encore de la ressource. Il peut tuer Pak. Il le fera…

.

.
MA MÉMOIRE ASSASSINE est une oeuvre de KIM YOUNG HA parue en 2015. J’ai acheté ce bouquin, un beau jour, en me baladant sur Paris avec ma soeur. Je cherchais de la littérature Coréenne car je ne connais que peu d’auteurs et la couverture a attiré mon regard. Puis, j’ai lu le résumé qui m’a surprise.

Une histoire de vieux tueur forcé de reprendre du service alors qu’il est atteint de la maladie d’Alzheimer, c’est un sujet plutôt original.

Curieuse, je l’ai embarqué à la maison et il est d’abord resté sur ma pile de « choses à lire ».

Lorsque je me suis décidée à attaquer ce petit roman, j’ai eu un choc. J’étais là… debout sur mon quai de RER et il m’était impossible de détourner les yeux de ma lecture. Le monde autour n’existait plus. J’étais happée dans celui de Kim Byeong Su, ce septagénaire féru de philosophie et de poésie mortifère, qui m’expliquait le plaisir de tuer, le dépassement de soi à chaque nouvelle victime. Puis un diagnostique tombe. Tout s’écroule au ralenti jusqu’à disparaître pour toujours.
.


.
On est alors relié à l’homme et à sa lente déchéance. Ce qu’il ressent, nous le vivons. KIM YOUNG HA a cette façon d’écrire ultra pertinente et dynamique qui fait que le bouquin se transforme en un film projeté directement dans la tête du lecteur. Les scènes s’échappent du cerveau du protagoniste pour venir se figer dans le vôtre. C’est extraordinaire !

Je suis de suite tombée amoureuse de cet auteur. Rapidement, je me suis procurée d’autres oeuvres. J’espère vous en parler prochainement.

Son style, bien cadencé, est emprunt d’un humour noir auquel je succombe littéralement.

Lorsque le doyen nous raconte les bizarreries quotidiennes auxquelles il doit faire face, toutes ces anecdotes qu’il subit sans les comprendre, ces lieux qu’il ne reconnaît pas, ces spectres de souvenirs qui s’envolent en fumée, il nous les narre avec sarcasme et ironie et c’est presque jouissif.

On a honte mais on ne peut détourner le regard et la lecture se poursuit, dévorante.

Arrive le moment où tout bascule… On comprend enfin. L’auteur nous a baladés tout au long des pages. C’est énorme !

Alors que l’on se concentre sur l’autre assassin, alors que l’on souhaite sauver Eun Hee, alors que l’on encourage Kim Byeong Su a tuer – LA CRUELLE VÉRITÉ !

On se sent comme ce vieux pépé malade : Dupé par les événements, par l’inconnu. Tous les certitudes deviennent des incertitudes.
.

.
C’est magistral !
.

LA MÉMOIRE ASSASSINE ou MEMOIR OF A MURDERER

.

En 2017, un film voit le jour sous la direction de WON SHIN YUN (The Suspect, Seven Days). Je ne l’ai pas encore regardé mais c’est en projet. Si le coeur vous en dit, je vous invite à chercher le trailer disponible sur Youtube. Je ne le posterai pas ici pour ne pas gâcher le plaisir de la lecture à ceux qui préféreraient opter pour le livre. D’après les quelques images, je devine un film d’action bien tourné mais je ne suis pas certaine qu’il apporte le même impact que sa version papier. À vous de choisir !

.
OH… Avant que je n’oublie…
.

UNE TRÈS BONNE


LECTURE À TOUS !
.

[Petit Edit : J’ai vu le film et c’est… une grand déception. Je n’ai pas du tout aimé. À vous de me dire ce que vous en avez pensé.]

Publié par Lisa

Bonjour, petit(e) promeneur(se) du net ! Sois le(a) bienvenu(e) ! Depuis que j'ai rejoint la team des gens qui aiment parler lifestyle, je bafouille et je cafte sur mon quotidien. Mais il faut que je vous prévienne... Ce quotidien est teinté par le regard passionné que je porte sur la Corée et le Japon. J'espère vous faire passer un moment sympathique à chaque lecture. Il m'arrive même d'être un peu rigolote... parfois... À très bientôt !

Un avis sur “MA MÉMOIRE ASSASSINE de KIM YOUNG HA

  1. Après t’avoir lu, je pense avoir trouvé le prochain titre qui va orner ma table de nuit. Je me fais un devoir de lire au moins un livre par mois et cette histoire m’intéresse beaucoup.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :