LES DEUX GRENOUILLES À GRANDE BOUCHE les plus casse-pieds de la création !

Pour grimper dans l’arche de Noé, la condition sine qua non et carrément  obligatoire, c’est d’être deux de la même espèce. Hyper connu ! Pas un de moins, pas un de plus.
Sauf que ce pauvre vieillard de Noé a dû se faire moult noeuds à la barbe durant la rude traversée. Et pourquoi ? Simple.
À l’entrée, le physio a laissé passer les DEUX GRENOUILLES À GRANDE BOUCHE !

Horreur ! Malheur !

C’est le déluge ! Il pleut et ça n’en finit plus. On construit un grand et beau bateau.

On le met à l’eau et puis on s’installe. On se serre tant que l’on peut. On se supporte. On s’accepte. Il y a de tout. Des beaux et des moins beaux. Des forts et des moins forts. Des bizarres et des moins bizarres. Tout le monde est là.

MÊME LES DEUX GRENOUILLES À GRANDE BOUCHE !

Mais qui les a invitées ?!

Ces deux coquines chantent à tue-tête en braillant des comptines de notre enfance. Faisant fi du vent et des orages, elles s’amusent à faire de mauvaises blagues avant de ricaner de toute leur grande bouche. Puis, elles rechantent en choeur et surtout de travers.

S’il pleut, c’est certainement de leur faute !

Ohé Ohé MATELOOOOOOOOOOOT !
MATELOT NAVIGUE SUR LES FLOOOOOOOOOOOTS…

Les autres sont à bout ! Il pleut encore et toujours. Et la terre ? La terre n’apparaît pas. On se dévisage. On se guette. On divague.

Et les deux grenouilles qui ne savent pas s’arrêter… Une autre blague. Puis deux. Puis trois !

MAIS QU’ON LES BALANCE PAR-DESSUS BORD !

N’y a-t’il personne pour leur clouer le bec ? Y’a-t’il une bonne âme pour leur rapetisser la bouche ? Faîtes donc quelque chose !

Cette histoire, éditée chez DIDIER JEUNESSE, sortie de l’imagination de PIERRE DELYE (qui adore faire des blagues lui aussi) et sublimement illustrée par CÉCILE HUDRISIER, est un ravissement pour l’enfant qui l’écoute mais également pour la personne qui la lit.

C’est drôle, c’est cocasse et on prend un malin plaisir à chanter le plus faux possible les bouts de comptines présentes dans le livre.

On est une grenouille à grande bouche ou on ne l’est pas!

J’adore ce conte aux airs de vieille légende raconté malicieusement et sans vergogne.


Vous êtes convaincus ?

Hé bien, courez vous l’offrir. Vous le trouverez un peu partout moyennant la somme de 12 ou 13€. Les enfants seront fous de ce bouquin si vous y mettez un peu le ton.
C’est garanti.


Mon appréciation ?

SUPER !

Publié par Lisa

Bonjour, petit(e) promeneur(se) du net ! Sois le(a) bienvenu(e) ! Depuis que j'ai rejoint la team des gens qui aiment parler lifestyle, je bafouille et je cafte sur mon quotidien. Mais il faut que je vous prévienne... Ce quotidien est teinté par le regard passionné que je porte sur la Corée et le Japon. J'espère vous faire passer un moment sympathique à chaque lecture. Il m'arrive même d'être un peu rigolote... parfois... À très bientôt !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :