Découvrir l’univers des DRAMAS CORÉENS avec NETFLIX (Partie 1)

 
Il y a quelques jours, une amie est venue me demander conseil à propos des dramas diffusés sur Netflix. Novice en séries Coréennes, elle souhaitait une liste de titres plus ou moins sympathiques à regarder.

Bien entendu, je me suis lancée à coeur perdu dans la bibliothèque que nous propose la plateforme de streaming mais je me suis vite rendue à l’évidence : c’est une tâche plus ardue qu’elle n’y paraît. Car oui, Netflix propose à tout le monde de visionner certains dramas mais pas tous. Si vous n’approfondissez pas un peu plus vos recherches, vous passerez à côté de quelques pépites.

C’est alors que j’ai pensé à rendre publique la liste que j’ai composée pour cette amie. Elle n’est en aucun cas classée par ordre de préférence mais plutôt par genres. Mes choix se sont basés sur les dramas qui ont le plus retenu mon attention et qui me semblent faciles à regarder. 

Je vous ouvre dès à présent les portes de ce monde merveilleux.

SUIVEZ LE GUIDE !


Si tu as un petit coeur tendre mais que tu aimes rigoler quand même. 

 

1. OH MY VENUS !

Un des plus gros succès du love drama.


Dans ses années lycée, Kang Ju Un était surnommée « la Venus de Daegu » tant son physique était parfait. D’origine modeste, elle a tout sacrifié pour devenir avocate. Tout, jusqu’à sa beauté d’antan.
Aujourd’hui, elle est reconnue pour ses talents oratoires face à un jury mais malheureusement, plus du tout pour ses charmes. Durant toutes ses dures années passées, elle s’est laissée aller à tous les niveaux et encore plus sur la nourriture.
Lors d’un vol, elle se heurt à Kim Yeong Ho, célèbre coach sportif des stars Hollywoodiennes. Sous les feux d’un scandale, il fuit vers la Corée où sa famille aisée a quelques plans pour lui.
Lorsque Ju Un découvre l’identité de Yeong Ho, elle lui demande de l’aide. Elle veut perdre du poids et retrouver son charisme perdu. Mais tout ceci ne se passera pas sans quelques croustillantes péripéties…

CE QUE J’AI AIMÉ :

En plus d’être une comédie agréable bien que peu originale, j’ai surtout apprécié l’alchimie entre les deux acteurs principaux. Je crois fermement que le succès de ce drama tient à cette complicité palpable. Après, le message de fond « il n’y a pas que le physique qui compte » peut paraître un peu contrefait ou un peu faiblard pour nous, Français, dont la taille moyenne est le 42. Cependant, il faut savoir qu’en Corée, il en est tout autrement. Les critères de beauté ont une place très importante au sein même de la société. C’est d’ailleurs ce qui explique le nombre impressionnant de cliniques de chirurgie esthétique qui parsèment le pays. Sachant cela, vous comprendrez que la trame même du drama prend une toute autre dimension.


 

2. TROT LOVERS

Une initiation au trot (vieille variété populaire) tout en légèreté.


Choi Choon Hee rêve de marcher dans les pas de sa mère et de devenir chanteuse de Trot. Ji Hyun Woo est un auteur compositeur de génie au sale caractère. Il est arrogant, snob, égocentrique, ingérable et il déteste le Trot qu’il considère comme une musique ringarde. Malheureusement, il va se voir contraint de composer dans ce registre. Jo Geun Woo qui vient de reprendre la maison de production Shine Star tombe sous le charme de Choon Hee. Il lui fait signer un contrat.
La jeune fille réussira-t-elle à effleurer son rêve ? Les chemins sont toujours longs et semés d’embûches…

CE QUE J’AI AIMÉ :

La légèreté. C’est vraiment le point le plus important. Ce drama est loin de faire l’unanimité. Il se pourrait donc que vous passiez très vite votre chemin. Pourtant, je lui ai trouvé un je-ne-sais-quoi de fraîcheur. Il a su parler à mon âme de gamine. C’est mignon. C’est parfois très drôle. Et ça chante ! Ce n’est pas le drama du siècle, on frise le gnangnan à certains moments mais il n’empêche que je suis restée devant et que j’ai aimé ça.




 

3. BIRTH OF A BEAUTY

Vengeance et chirurgie esthétique.


Sa Geu Ram est une sainte. Elle passe ses journées à s’occuper de son mari et de sa belle-famille sans aucune reconnaissance. Bien au contraire, ces derniers se délectent à la rabaisser constamment. Au foyer, isolée, effacée, en surpoids et pas très jolie, elle n’est même pas regardé par son mari qui la trompe avec une femme bien plus à son goût.
Les deux amants organisent alors le meurtre de Geu Ram déguisé en accident suicide.
Fort heureusement, cette dernière survit miraculeusement. Blessée jusque dans sa chair, elle sonne chez Han Tae Hee, chirurgien esthétique de renom, afin qu’il fasse d’elle une beauté fatale, processus obligatoire pour accomplir sa vengeance…

CE QUE J’AI AIMÉ :
La première partie est à mourir de rire. Geu Ram est tout d’abord attachante. Sa condition de femme au foyer malmenée par tous est touchante. Puis, elle rencontre Han Tae Hee qui fait d’elle Sa Ra et là, c’est la déferlante de situations comiques et cocasses. Ce drama est un anti dépresseur garanti. Mesdames, attention, tout de même. Vous tomberez certainement amoureuses de notre docteur chirurgien craquant en diable !




 

Si tu aimes les séries d’époque avec de l’action mais aussi avec un peu d’humour et de romance.

 

4. MR SUNSHINE

Invasion et combat pour la liberté.


Après la mise à mort de ses parents, le petit Choi Yoo Jin embarque sur un navire en partance pour les États-Unis pour fuir sa condition d’esclave et inévitablement la mort.
Quelques années plus tard, Yoo Jin qui se nomme maintenant Eugene Choi, revient en Corée en tant que soldat américain alors que les tensions politiques croissent dangereusement.
Vindicatif, Eugene commence par rejeter le peuple Coréen, puis, il croise le regard de Go Ae Shin, aristocrate et combattante pour la liberté…

CE QUE J’AI AIMÉ :

TOUTES LES TÊTES D’AFFICHE MASCULINES ! Bon… Oui, c’est vrai mais il n’y a pas que ça. Mr Sunshine, c’est avant tout une épopée qui nous plonge dans une époque tumultueuse alors que le Japon se prépare à annexer la Corée, lui offrant de sombres années durant lesquelles les Coréens seront privés de leur pays.
Ici, tout est magistral ! Que ce soient les plans de bataille, le casting grandiose et international, le scénario, les sentiments exacerbés, les décors, TOUT.
Les acteurs se donnent la réplique de façon juste dégageant un fort charisme chacun à sa façon. L’histoire d’un amour tragique, d’une quête identitaire et de la résistance d’un peuple face à l’envahisseur; c’est beau, c’est poignant et il arrive même que ce soit drôle.




 

5. TREE WITH DEEP ROOTS

La naissance du Hangeul (l’alphabet Coréen), entre complots et violences.


Sous le règne du tyrannique roi Taejong, le peuple est opprimé. Quiconque exprimant un semblant de désaccord avec le monarque trouve la mort. Le prince Lee Do vomit les actes de son père. Impuissant, il rêve de pacifisme et d’un royaume prospère où les doléances du peuple pourraient arriver jusqu’à lui.
L’organisation secrète des Mil-On (racine) fomente peu à peu la révolte. Le roi Taejong mandate alors le massacre de ses membres. Kang Chae Yoon, esclave, voit son père et tout son entourage mourir dans la souffrance lors de ce carnage. Il prend en grippe le prince Lee Do qu’il tient pour responsable de ce drame. Il jure alors de se venger même si cela doit lui prendre toute une vie…

CE QUE J’AI AIMÉ :

De base, je dois préciser que je craque complètement pour les dramas d’époque. Mais celui-ci est particulier car il dépeint comment le roi Sejong a créé le Hangeul, aujourd’hui inscrit au patrimoine de l’UNESCO.
Durant de longues années, il fait des recherches, poussant la science et la culture à son paroxysme. Fortement décrié par la cour et l’aristocratie, il lutte envers et contre tous afin de faire naître cette nouvelle façon de communiquer avec le peuple : une écriture propre à la langue Coréenne. Car à cette époque la langue était retranscrite en caractères chinois compliqués et inaccessibles à ceux qui n’appartenaient pas à la classe des érudits (y compris les femmes aristocrates).
Outre ce point qui est primordial, j’ai adoré l’ambiance conspirationniste, les tensions politiques, les belles scènes de combat et les histoires personnelles de chaque personnage qui viennent étoffer la série.




 

6. HWARANG

Les HWARANG, un groupe de beaux éphèbes, sélectionnés minutieusement, pour représenter l’image de la nation. Un casting de choix !


Il y a fort longtemps, dans le royaume de Silla (l’un des 3 royaumes), un groupe de 6 jeunes hommes est formé afin de devenir les visages de la nation. Parmi eux se cache le futur roi.
Physiquement très attrayants, ils devront subir un entraînement intensif dans plusieurs disciplines telles que les arts militaires, culturels ou civiques.

CE QUE J’AI AIMÉ :

L’histoire n’est pas vraiment originale. Un prince qui cache son identité. La reine-mère qui tente de garder le trône en régence et avec, le pouvoir. Bof… C’est du déjà vu. Ce n’est pas ce qui porte le drama. Non. Ce qui fait tout l’intérêt, ce sont les personnages. Bien construits, ils ont tous une identité propre et l’interaction entre eux est juste divine ! Des dieux, oui, mais des dieux du rire. Sans vouloir spoiler, le match de foot est tordant. Car ici, on mêle ancien et contemporain. Et le mélange est étonnant. Par contre, le personnage principal féminin, Ah Ro, se montre légèrement agaçante. Ce n’est qu’un avis perso mais je la trouve « too much » quoiqu’elle fasse. À part cela, j’ai passé un excellent moment entourée par 6 formidables énergumènes.




 

Je clôture cette première partie en précisant encore que ces choix n’ont rien de sélectif. Ce ne sont pas tous mes dramas favoris. Ma liste comportera 20 titres variés comprenant du récent comme du vieux. Je me suis restreinte autant que possible pour que cette liste ne fasse pas 10 pieds de long. Cependant je préfère l’étaler sur deux parties pour ne pas trop fatiguer vos mirettes.

On se revoit donc très vite.

Sur ce, je vous abandonne aux bons soins de Netflix. Profitez bien, mes petites nouilles !

Ciao Ciao 

Publié par Lisa

Bonjour, petit(e) promeneur(se) du net ! Sois le(a) bienvenu(e) ! Depuis que j'ai rejoint la team des gens qui aiment parler lifestyle, je bafouille et je cafte sur mon quotidien. Mais il faut que je vous prévienne... Ce quotidien est teinté par le regard passionné que je porte sur la Corée et le Japon. J'espère vous faire passer un moment sympathique à chaque lecture. Il m'arrive même d'être un peu rigolote... parfois... À très bientôt !

3 commentaires sur « Découvrir l’univers des DRAMAS CORÉENS avec NETFLIX (Partie 1) »

  1. bonjour, comment vas tu? merci pour cette liste très sympa. j’ai vu Oh my vénus et Hwarang. je les ai tous deux beaucoup aimé. je fais régulièrement des fiches drama sur mon blog, ça peut aider aussi. passe un bon dimanche et à bientôt!

    J'aime

    1. Bonjour. Ça va et toi ?
      C’est bien, on a les mêmes addictions. J’ai arrêté de faire des fiches depuis un moment bien que je continue à engloutir des tas de drama.
      Je viendrai faire un petit tour. Un bon dimanche à toi aussi. Ciao ciao.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :