J'abandonne le HENNÉ pour de bon !

Début décembre, je découvrais le henné par hasard et dans des péripéties un peu mouvementées. En fin d’article, je vous avouais me sentir totalement perdue avec le bon choix capillaire à adopter. Après avoir discuté avec diverses personnes et avoir lu pas mal d’avis sur beaucoup de blogs, je me suis décidée à donner d’autres chances à la coloration et aux soins végétaux. Et tant qu’on y était, autant qu’ils proviennent d’entreprises françaises locales.

Pour toutes ces raisons, j’ai commandé un henné neutre pour renforcer ma fibre en première application, puis une coloration blond doré (en espérant me retrouver avec un châtain clair caramel) à base de henné, en seconde application. La marque SCENTED GARDEN me semblait être un bon compromis.

SCENTED GARDEN

L’application du henné neutre s’est relativement bien passée. J’avais rajouté yaourt velouté, jaune d’oeuf et miel dans ma tambouille. J’ai de suite remarqué que mes cheveux étaient devenus plus forts en une nuit, sans l’aspect ultra rêche qui me faisait particulièrement peur.
Par contre, détail un peu étrange, ma permanente-maison ratée faite plusieurs mois avant semblait se réveiller par endroits.
Trois jours plus tard, j’enchaînais avec le blond doré, trop pressée d’unifier la couleur de mes cheveux qui ne ressemblaient plus à rien.
Point de blond doré ! Mais un marron auburn. Décidément, pour moi qui ne voulait surtout pas de auburn mais bien du cuivré, c’était à nouveau la douche froide. Tant pis. Au moins, j’avais le même ton sur toute la tête.

La couleur végétale de chez Scented Garden s’applique assez mal par rapport au henné neutre. La pâte devient vite friable en refroidissant. C’est un peu galère et bonjour le ménage après !
J’ai laissé agir une bonne quantité d’après-shampoing (le plus naturel trouvé en supermarché) et j’ai rincé à l’eau vinaigrée.

COMPTOIR DE LAWSONIA

Entre-temps, j’ai échangé, via Instagram, avec la boutique en ligne COMPTOIR DE LAWSONIA au sujet de mes récentes expériences et mon interlocutrice me donnait fortement envie d’essayer ses produits qui avaient l’air d’être d’excellente qualité. Le gros plus : On trouve des teintures et des soins déjà prêts à l’emploi sur leur site. Super !
Une coloration Châtain miellé et quelques poudres de soins plus tard, je validais mon panier et attendais ma livraison.
Je me dois de remercier Latifa qui n’était pas obligée de me laisser un petit mot sur la facture. Le geste est adorable. Alors, une fois encore : MERCI !

J’ai espacé les deux colos d’un bon mois comme pour n’importe quelle teinture, chimique ou naturelle.
La texture est merveilleuse. De toutes les matières que j’ai pu utiliser, ce sont les meilleures. La pâte est lisse, onctueuse, on se retient d’y goûter. Vraiment ! L’odeur est douce. Elle me dérangeait dans d’autres marques mais pas avec ces produits. Je m’y suis peut-être habituée après tout.
Malheureusement, malgré tous les ingrédients ajoutés en supplément afin d’assouplir la chevelure, elle reste sèche. Et ça, c’est terrible pour moi car j’avais placé énormément d’espoirs dans cette démarche naturelle.

PHITOFILOS

À nouveau, le mois d’après, j’approvisionnais mon stock, un peu plus gourmande à chaque fois. Je me suis mise à chercher des recettes pour composer mes soins et mes propres couleurs. C’est ainsi que j’ai appris que pour retirer le cuivré du henné, il fallait appliquer de l’indigo pour contrebalancer le rouge et l’annuler. Je souhaitais un ton froid parce que je n’en pouvais plus du auburn. J’avais renoncé à l’idée d’éclaircir mes cheveux mais pas d’obtenir un beau noisette glacé.
J’ai jeté mon dévolu sur PHITOFILOS NOCCIOLA que je commandais chez HENNÉ & SOINS D’AILLEURS, ainsi que tout un panel de petits sachets (Orange, bambou, indigo, etc).

Dans mon bol, j’additionnais Phitofilos, aloé, orange, bambou et rajoutais un peu de noyer et d’indigo.
Application facile mais je crois qu’une des poudres ne fondait pas correctement dans le mélange car je sentais des granulés sous les doigts. Je n’ai pas rincé à l’eau vinaigrée. Juste à l’eau claire après 2h30 de pose.
HIC : Ma peau me démangeait sacrément et une de mes oreilles brûlait. C’était assez perturbant.
Le lendemain, les démangeaisons se sont calmées d’elles-mêmes. OUF !

Cependant, le résultat, lui, n’était pas ouf ! La couleur n’avait pas vraiment bougé malgré une seconde application la semaine d’après (je fais toujours les teintures en deux temps comme recommandé, avec des poses de 2 à 4h, sous film plastique + serviette). Si, elle était légèrement plus « chocolat ».

Toutes mes longueurs restent ultra sèches. Elle détonnent avec mes racines qui regraissent assez vite. Je dois les brosser en les humidifiant et y malaxant un soin sans rinçage (acheté dans le commerce… pas l’idéal, tu m’diras). C’est pénible. Même si j’avais des pointes moches et fourchues avant le passage au naturel, elles n’étaient pas aussi visibles et cassantes.

MAIS LE PIRE…

Je ne savais pas que j’avais DES CHEVEUX BLANCS ! Avec les teintures chimiques, la couvrance était parfaite. Je me doutais que ma perruque devaient commencer à se clairsemer. C’est qu’on n’est plus toute jeune, hein ! Mais avec le naturel, j’en ai eu la confirmation. J’ai repéré mes petites tiges blanches il y a quelques jours. Autrement dit, malgré l’indigo qui est conseillé à cet effet, la couleur ne prend pas. Et franchement, je n’étais pas prête ! Tout d’un coup, mes bras en sont tombés. Tant d’efforts pour en arriver là…

Si je résume : Le végétal me coûte une cinquantaine d’euros par mois (et je t’assure que je suis une petite joueuse). Il demande un entretien gigantesque qui prend du temps (avec les enfants c’est mission Jim Phelps). Il rend ma baignoire verte (à nettoyer à grand renfort d’eau de javel). Il sent le foin (ou le thé Richter, d’après ma fille). Et pire que tout, il ne couvre pas la totalité de mes cheveux, ni les cheveux blancs (rejet capillaire).

Alors cette fois-ci, c’est décidé…

JE REPASSE AU CHIMIQUE !


Suspense. Vais-je perdre ma tignasse ? Deviendra-t-elle verte, bleue, noire ? La suite au prochain épisode !


Ciao mes petits ramyeon ! D’ici là, portez-vous bien !

Publié par Lisa

Bonjour, petit(e) promeneur(se) du net ! Sois le(a) bienvenu(e) ! Depuis que j'ai rejoint la team des gens qui aiment parler lifestyle, je bafouille et je cafte sur mon quotidien. Mais il faut que je vous prévienne... Ce quotidien est teinté par le regard passionné que je porte sur la Corée et le Japon. J'espère vous faire passer un moment sympathique à chaque lecture. Il m'arrive même d'être un peu rigolote... parfois... À très bientôt !

8 commentaires sur « J'abandonne le HENNÉ pour de bon ! »

  1. bonjour, comment vas tu? peut etre te l’avais je déjà raconté? j’ai testé une fois une coloration naturelle selon la coiffeuse (à domicile donc au black) et j’ai fait une énorme réaction au niveau de la peau à grands renforts de boutons, cloques, gonflements… bien sur pas d’assurance et j’aurais pu perdre la vue en cas de non amélioration… bref, ça m’a bien calmée et je ne fais plus que des colo chimiques. tant pis. passe un bon vendredi et à bientôt!

    Aimé par 1 personne

    1. Helloooow again. Non Tu ne me l’avais pas dit mais je veux bien te croire. Ce n’est pas parce que c’est naturel que c’est sans danger. On recommande de faire attention avec les personnes fragiles ou les enfants lorsque l’on parle de remèdes naturels. J’ai cherché de quoi soulager mon fils de 3 ans quand il était malade et sur tous les sites ils mettaient en garde. Pour les colorations végétales, je pense que c’est pareil. Il doit y avoir des actifs qui ne conviennent pas à tout le monde. J’ai senti les démangeaisons et comme je l’ai dit, une de mes oreilles me lançait bien bien bien, hein. La nuit a été mouvementée. Et pour le résultat… Non seulement les cheveux blancs mais je me suis aperçue que les racines n’avaient pas pris non plus. Je suis bicolore malgré 2 passage à une semaine d’intervalle. Donc bon… Trop d’efforts pour rien. Je suis un peu deg.

      Aimé par 1 personne

    2. Mais tu as eu tous ces symptômes au niveau des yeux aussi? Ça craint tout de même. Parce que partout on prône les bienfaits du végétal mais on n’entend pas parler du contre ou des mésaventures du genre. ‘fin… Mésaventures… Ça a mis ta santé en danger. C’est pire que ça.

      Aimé par 1 personne

      1. en fait, pour te résumer, ça m’a fait des plaques/boutons etc… sur tout le cuir chevelu mais aussi sur la peau autour des cheveux (front, oreilles…) bref la peau qui a été en contact avec le produit. j’ai traité avec de l’aloe vera. mais on m’a dit que ça aurait pu s’étendre et voir attaquer les yeux. c’est effrayant. alors que je n’ai aucune réaction avec les colo chimiques…
        passe un bon dimanche et à bientôt!

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :