CREVETTES PANÉES, SAUCE AUX CORNICHONS

Ces crevettes frites sont panées avec du panko, une chapelure japonaise très fine obtenue à partir de mie de pain sans croute, ce qui lui confère une texture bien plus légère et plus croustillante qu’avec notre chapelure traditionnelle. . Pour 4 personnes 20 grosses crevettes décortiquées mais gardant la queue 30 g de farine pourPoursuivre la lecture de « CREVETTES PANÉES, SAUCE AUX CORNICHONS »

GYOZA Farcis au PORC et au CHOU

Les gyoza, sortes de raviolis japonais, sont réalisés à partir de galettes à gyoza. De forme ronde, elles sont préparées à base de farine et d’eau. Il existe des galettes prêtes à l’emploi. Pour 30 bouchées environ Farce 200 g de chou chinois débarrassé de sa tige et finement haché 200 g de porc hachéPoursuivre la lecture de « GYOZA Farcis au PORC et au CHOU »

TEMPURA de FRUITS de MER aux LÉGUMES

Les fruits de mer et les légumes sont hachés puis mélangés avec un peu de pâte à tempura avant d’être frits. Il est très important que tous les ingrédients utilisés dans cette recette soient le plus froids possible et la pâte préparée au dernier moment pour que les beignets restent bien légers et croustillants. PourPoursuivre la lecture de « TEMPURA de FRUITS de MER aux LÉGUMES »

Rouleaux impériaux au PORC et KIMCHI

Et une recette de rouleau impérial frit, UNE ! Déjà parce que c’est bon et puis parce qu’avec du kimchi, c’est encore meilleur !   RECETTE Ingrédients 100 g de porc en petits morceaux 100 g de kimchi 2 tranches de fromage (comme celles pour le croque-monsieur) 2 cuillères à soupe de farine 2 cuillèresPoursuivre la lecture de « Rouleaux impériaux au PORC et KIMCHI »

La Soupe MISO

Le miso, pâte de soja fermenté à la saveur intense, est l’un des ingrédient clés de la cuisine japonaise. Le procédé de fabrication consiste à faire bouillir des grains de soja, puis à les réduire avec du riz, du blé ou de l’orge à une pâte épaisse dans laquelle on injecte une levure avant dePoursuivre la lecture de « La Soupe MISO »

KIMBAP

Nous connaissons bien les petits rouleaux de riz fourrés au poisson cru. Je parle bien entendu des maki, vedettes de la cuisine « japonaise » dans les restaurants pas vraiment nippons qui pullulent un peu partout. (Béh oui, il ne faut pas s’mentir…) Mais saviez-vous qu’en Corée, il existe aussi une variante de cette recette (des futomaki,Poursuivre la lecture de « KIMBAP »

SALADE de CHOU à la JAPONAISE

Dans cette recette est utilisée de la mayonnaise japonaise, c’est-à-dire une variante de la sauce mayonnaise française préparée avec du vinaigre de riz ou du cidre additionné d’une petite quantité de glutamate monosodique (GMS). Elle est en général vendue dans des petites bouteilles recouverte d’un sachet plastique. Les japonais découvrirent la mayonnaise au XIXe siècle,Poursuivre la lecture de « SALADE de CHOU à la JAPONAISE »

KIMCHI GYOZA (ou MANDU)

Sur une petite note végétalienne piquante… je vous propose, aujourd’hui, les gyoza au kimchi ! Je dis gyoza car c’est le nom le plus répandu en France pour ces raviolis frits venus d’Asie. Sachez, cependant, qu’en Corée, il vous faudra commander des mandu [mandou] si l’envie vous prend de déguster ces merveilleuses bouchées fourrées.Il existe des tas de recettesPoursuivre la lecture de « KIMCHI GYOZA (ou MANDU) »